VIVRE

Le frelon asiatique

J’AI TROUVÉ UN NID. QUELLE EST LA MARCHE À SUIVRE ?
Si vous trouvez un nid, adressez-vous à votre mairie. La commune a choisi d’adhérer au dispositif, un référent communal se rendra sur place et s’assurera qu’il s’agit bien d’un nid de Frelon asiatique actif. Il remplira une fiche d’intervention et fera intervenir une entreprise spécialisée dans les plus brefs délais.

Pour tout renseignement sur l’aide financière aux particuliers, merci de vous renseigner en mairie.
FAUT-IL PIÉGER ?
Le piégeage de printemps est à éviter

Cette espèce produit de très nombreuses femelles fondatrices (plus de 500 pour un gros nid), et le printemps est la période où la mortalité des fondatrices de frelons comme de guêpes est la plus élevée, en grande partie du fait de la compétition intervenant entre individus d’une même espèce. Détruire certaines fondatrices à cette période est inefficace et puisqu’on ne fait que laisser la place à d’autres. De plus, il n’y a actuellement aucun piège réellement sélectif vis-à-vis du Frelon asiatique. On risque donc de piéger de nombreuses espèces (y compris des espèces protégées ou des espèces pollinisatrices).

UNE EXCEPTION : LE VOISINAGE DES RUCHESRetour ligne automatique
Le piégeage est recommandé en cas d’attaque de Frelon asiatique sur un rucher et uniquement dans ce cas. Il faut poser des pièges les plus sélectifs possibles uniquement au niveau du rucher. Ceci permet de diminuer la pression de prédation et d’affaiblir les colonies de frelons proches du rucher. Ces pièges doivent être en général posés à partir du mois de juin et jusqu’à la fin de la saison de prédation (octobre à mi-novembre).http://www.lannion-tregor.com/fr/en...

http://frelonasiatique.mnhn.fr/iden...